S.E Djènè Condé

Aujourd’hui Première Dame de la République de Guinée, est née dans la ville sainte de Kankan connue sous le nom de Nabaya.

Elle fit ses études primaires avec brio à l’école Dramé Oumar de Kankan. Après son admission au CEP, elle Prit la route du Collège Almamy Samory Touré devenu aujourd’hui lycée Almamy Samory Touré pour ses études secondaires. Son admission au BEPC lui donna encore le goût de poursuivre ses études. Ainsi elle se retrouvera successivement au Lycée 2 Août et 1er Mars à Conakry où elle décrocha le Baccalauréat. Assidue et brillante, elle fera son entrée à la Faculté des Sciences Sociales et de la Nature (FASSONA) de Donka, avant de gagner Paris en 1984 pour décrocher d’abord une licence en Sociologie générale à la prestigieuse Université Jussieu de Paris 7 puis une maîtrise en Sociologie option « Information-Communication » avec mention.

A Paris 7, elle soutenait sa thèse de mémoire sur le thème : Racisme dans la Presse Française une étude comparative des trois grands quotidiens à savoir Le Monde, Le Figaro et Libération.

Immédiatement après ses études universitaires et post universitaires elle commença à travailler à l’Agence de la coopération culturelle et Technique (ACCT) maintenant devenue Agence de la Francophonie, à Paris durant 8 ans sous différentes responsabilités :

  • D’abord Chargée de la publication d’un bulletin  d’information  technique du suivi des activités des Chefs d’Etat aux Sommets de la Francophonie(Rédaction et diffusion dans les pays membres) ;
  • Assistante du Directeur de la Communications où elle s’occupait de la synthèse et rédaction des fiches et rapport de mission ; préparation et tenue d’un dossier de presse ;
  • Gestionnaire informatique ; gestion et encodage des données de dossiers des Ressources Humaines, puis elle assuma les fonctions de conseillère à l’Emploi au sein de l’Organisation (Francophonie)

Après de loyaux services rendus à la Francophonie, elle quitte cette Institution en 2001 au profit de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) de Paris où elle occupera les fonctions suivantes jusqu’en Avril 2010 date à laquelle elle rentre définitivement au pays pour s’engager dans la lutte politique à côté de son époux.

Conseillère à l’emploi à l’Agence Nationale pour l’emploi (ANPE) maintenant dénommée « Pol Emplois à Paris ». A cette Agence, Madame Condé Djènè s’occupait essentiellement du recrutement, de la mise en relation (intermédiation entre l’offre et la demande), mise en œuvre des méthodologies de recherches d’emplois et du bilan des acquis personnels et professionnels.

Depuis Avril 2010, en patriote convaincue et soucieuse de l’avènement du changement tant souhaité par le peuple de Guinée, Madame Condé Djènè s’est investie et continue de s’investir corps et âme, dans la Campagne Présidentielle en Guinée à côté de son époux. Après les réalités constatées au cours de la campagne, elle jette les basses de la fondation PROSMI.  Cependant, elle reste convaincue que le défi reste entier tant le pays est en souffrance dans tous les domaines. Elle promet avec conviction de rester aux cotés du professeur Alpha CONDE pour accomplir et conduire la Guinée vers le changement.

Résultats et réalisations

COVID 19 : La fondation PROMI, lance une campagne nationale de solidarité

« Solidarité COVID-19 GN », c’est le nom de cette campagne de solidarité, que la FONDATION PROMI vient de lancer à Conakry. C’est la commune de kaloum, centre-ville de la capitale guinéenne, qui a connu le démarrage de cette caravane de sensibilisation. Au total, 50 bénévoles ont été formés et outillés afin de sensibiliser et distribuer des kits de lavages de main et des produits hygiéniques. À travers une campagne porte à porte, ces bénévoles repartis en 5 groupes ont fait le tour de Kaloum. L’objectif est d’inciter les citoyens à devenir responsable face aux risques de COVID-19, la pandémie planétaire.

Coopération Médicale : Palestinian International Cooperation Agency PICA à Conakry.

Des médecins de l’Agence palestinienne pour la coopération internationale sont en séjour en Guinée dans le cadre d’une coopération médicale.

C’est le fruit d’une collaboration entre la PICA et la Fondation PROSMI sous la conduite de son Excellence Madame la 1ere dame de la république, Hadja

Djènè CONDÉ.

Durant une semaine, ces médecins palestiniens vont appuyer certains services des CHU Ignace Deen et Donka dans le maximum des cas en ophtalmo, hémato, Gynéco, médecine interne, Chirurgie pédiatrique et en Diabétologie.

A travers cette mission, la Fondation PROSMI vient confirmer sont souci d’offrir aux guinéens des soins de qualité….

Santé : La Première Dame de la république au secours des malentendants de Guinée….

Dans le souci d’améliorer les conditions d’audition des personnes malentendantes de guinée, la fondation PROSMI de Madame la Première Dame, Hadja Djènè kaba CONDÉ en partenariat avec la fondation Starkey a offert au total 400 appareils auditifs aux souffrants de trouble auditifs de Conakry.

C’est l’espace Nimba du jardin 02 Octobre qui a servi de cadre à cette cérémonie de consultation gratuite et de pose d’appareils ce Dimanche, 08 Décembre dernier dès 08h.

Ces personnes gratuitement appareillées par la fondation PROSMI et son partenaire bénéficieront du suivi poste-appareillage par les médecins spécialistes à partir de la semaine prochaine à l’hôpital Jean Paul 2 de Ratoma.

A rappeler que ce geste de la Première Dame de la république vient allonger la liste de ses actions philanthropiques en faveur des couches vulnérables du pays. ..

« Mon statut, une opportunité pour les autres »

— S.E Djènè Condé